A+   A-

 

Biographie

 

Né en 1931 en France, Bernard Kohn émigre aux Etats-Unis en 1940. Il y suit des études à Syracuse, Columbia et à l’université de Pennsylvanie (sous la direction de Louis I. Kahn), puis enseigne au département d’urbanisme de l’Université de Yale.


Il travaille aux États-Unis et en Inde, sur les traces de Patrick Geddes, avant de revenir en France, en 1969, où il intègre le ministère des Affaires culturelles en tant que conseiller pédagogique.


Aux côtés de Michel Herrou, psychosociologue, et de l’architecte Georges Maurios, il fonde l’agence pluridisciplinaire, «Environnement et Comportement» où ils réalisent un système constructif à composants modulables permettant l’intervention de l’habitant.


En collaboration avec C.N. Douady, il est l’instigateur de l’antenne pédagogique de Cergy-Pontoise de 1970 à 1973.
Centre pluridisciplinaire de formation professionnelle et permanente en architecture et urbanisme, l’antenne est un lieu de rencontres et de réflexion pour les élus, les professionnels, les personnels administratifs, les citoyens, les usagers.

Cette expérience se poursuit dans le cadre de l’UP8 à Coupvray et Quincy-Voisins où sont organisés les « ateliers publics » en 1976-1977.


L’architecture participative s’inscrit au cœur de chaque projet de Bernard Kohn: École Decroly à Saint-Mandé, habitat auto-géré pour 13 familles rue du Buisson St Louis à Paris, études urbaines à Alençon, Auch, Gennevilliers et Yzeure (HLM locatifs).


En 1976, il crée son atelier d’architecture à Paris et s’oriente principalement vers les marchés publics dans lesquels il introduit les notions de « pédagogie participative ».

Puis, en collaboration avec Bruno Mougel et Jean-Pierre Vaysse, il fonde à Saint-Mandé l’agence Bernard Kohn & Associés qui deviendra Ar-thème en 2000. 


De 1980 à 2011, il réalisera le Centre d’action culturelle de Saint-Avold (1982-1985), l’ambassade de France à Mexico (1985-1995), la Cité judiciaire de Clermont-Ferrand (1986-1992), la cité Royer Bendélé à Gennevilliers (1987-1991), la rénovation du théâtre du Vieux Colombier (1990-1994), la charte architecturale et 6 stations de la ligne 14 Météor (1990-1998), le Palais de justice de Montpellier (1992-1996) et l’aménagement de la place Flotte.


En 1999, il conçoit la charte architecturale du métro VAL de Turin et la station type de la gare Porta Nuova puis réalise la réhabilitation de l’aéroport Rolland Garros à Saint-Denis de La Réunion.


En 2000, suite à l’achèvement du projet du carrefour de l’Ours à Béziers, il ouvre un atelier dans l’ancienne Manufacture de Villeneuvette, (Clermont-l’Hérault), tout en conservant son activité avec l’agence de Saint-Mandé.


Il publie, suite à une commande de la DAPA, et du ministère de la Culture et de la Communication : « Musée vivant de la Ville – Maison de Ville ».


En 2002, il est cofondateur de la Manufacture des Paysages de l’Hérault. Cette association poursuit aujourd’hui son action avec des ateliers d’urbanisme participatifs sur tout le territoire du Cœur d’Hérault.


En 2008 et 2009, il participe au Workshop du fleuve Sabarmati en Inde avec pour objectif "un fleuve pour tous".